Monument aux morts de la guerre de 1870 à Crécy la Chapelle

Publié le 19 Février 2007

 

 Le dormeur du Val  -

(Arthur Rimbaud 1854-1891)

 

C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

 
Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

 
Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

 
Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

(Poésies souvenirs)

 

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Crécy la Chapelle - la lumineuse beauté

Repost 0
Commenter cet article

souvienstoi 19/02/2007 21:43

Merveilleux voyage dans le temps que tu nous contes  d'une façon sublime, en effet c'est l'un des seuls villages a honoré ses soldats de  la guerre de 1870.. merci d'avoir pensé à Rimbaud que j'adore....amitié

Marie de Mazan 21/02/2007 22:11

Oui les paroles sont saisissantes avec cette stèle
Tout est dit, dans une splendeur douleur.
Marie

jms 19/02/2007 19:27

Crécy est une des rares communes a posséder un monument dédié spécialement aux morts de la guerre de 1870.
Il a été construit à l'emplacement de l'ancien hotel de ville qui était également une prison.
L'ancien hotel de ville : http://www.district-crecy.com/article.php?thold=-1&mode=nested&sid=1583 

Christian 19/02/2007 11:03

Bonjour Marie,
Très beau monument et un bel hommage à tous ces anciens morts pour la France !
Bises et bonne journée !
Christian