Suite de la notice historique de Théophile Lhuillier - Les Lépreux à Crécy en Brie

Publié le 9 Mars 2011

 

Page 35 de la notice historique de Théophile Lhuillier, je lis ce passage sur la "maladerie

saint Michel de Crécy" :

"... on fut contraint d'y créer au moyen-âge d'autres maisons spéciales sous le nom de Léproseries et de maladeries, où les malheureux  atteints de la lèpre étaient enfermés, après l'accomplissement de certaines formalités qui les retranchaient pour ainsi dire du nombre des vivants. Crécy eut aussi sa maladerie, placée sous l'invocation de saint Michel et construite, selon l'usage, hors de ses murs d'enceinte, vers la porte Dame Gilles, dans une petite prairie baignée par le Morin, qui a depuis conservé le nom de saint Michel".

 

" C'est pendant un de ses fréquents séjours au château de Crécy que Philippe-le-Bel, qui avait fait saisir les biens des léproseries de la Brie, leva cette saisie le 16 août 1321".

 

D'après moi, sans contester les agissements du roi Philippe-le Bel sur les Lépreux en Brie, ce dernier est décédé le 29 novembre 1314 à Fontainebleau.

repère : le 4 novembre 1314, Philippe le Bel se rend chez son oncle Robert de Clermont (dernier fils vivant de saint Louis)

dans le château de Clermont pour une partie de chasse près de la forêt de Pont -saint-Maxence. En s'élançant à la poursuite d'un cerf, il tombe de cheval et se brise une jambe avec plaie ouverte. D'abord soigné au château de Clermont, la plaie de la jambe au bout de quelques jours s'infecta. Philippe-le-Bel  voulant guérir rapidement, demanda à être transporté sans plus attendre au monastère des dominicaines de Poissy. Par bateau, au fil de l'Oise et de la Seine, le roi arriva donc à Poissy dans un état affreux. Comprenant que ses jours étaient comptés, le roi fit le voeu de mourir au chateau de Fontainebleau, son lieu de naissance. Il fut donc à nouveau transporté dès le 26 novembre vers Fontainebleau. Le 28, dans son château,  il rectifie certains passages de son testament et décède le lendemain soit le 29 novembre 1314. Il sera à nouveau transporté par bateau sur la Seine de Fontainebleau au port saint Bernard à Paris pour être déposé pour l'embaumement ; puis les obsèques officielles à Notre Dame de Paris le 2 décembre 1314 .

Enfin une dernière procession à Saint -Denis.

C'est Louis le Hutin , son premier fils qui devient roi de 1314 à 1316.

 

Philippe V dit  le Long (roi de 1316 à 1322) deuxième fils de Philippe le Bel qui succède à son frère Louis le Hutin.

Une ordonnance du 18 août 1321est promulguée par Philippe V le Long  ordonnant  une répression  contre les lépreux dans le but d'anéantir la maladie de la lèpre.

En effet, Philippe V, croyait que suite aux épidémies (à cause des croisades) que les Juifs et les Lépreux à la solde des mahometants, empoisonnaient les puits, les fontaines et les sources. Les Juifs seront expulsés mais quelques lépreux seront punis par le feu.

Philippe V meurt en 1322 officiellement de la dysentrie.

 

Biographies consultées

Philippe Le Bel - Jean Favier - Fayard-2008

Louis X - Yvan Gobry - Pygmalion-2010

Les Rois qui ont fait la France - Les Valois - Charles V le Sage tome 1

Pygmalion -1988

les Vies des Hommes Illustres -

Jean du Castre d'Auvigny, Pereau Gabriel Louis calabre, Turpin François Henri

page 269.

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Crécy la Chapelle - la lumineuse beauté

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article