Publié le 18 Octobre 2007

(1873-1960) Fernand Gregh avait une maison à Thomery, à By exactement. Son voisin le plus proche était Pierre Louys au hameau de Boulainvilliers. Gregh écrira beaucoup sur ses rencontres, qui deviendront des souvenirs sur Degas, Forain, Anna de Noailles,...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2007

Je vis Je suis entré dans le tourbillon de la vie... Je suis tremblant, hagard, brisé, tendu, nerveux ; Je suis plein de regrets, de désirs et de voeux, De souvenirs, d'espoirs, d'envies... Je ne sais plus ce que je veux : Je trébuche aux tournants des...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2007

Jacques Amyot est né à Melun le 30 octobre 1513 près de la place saint Aspais, de Nicolas et Marie Lamour. Il est baptisé dans l'église saint Aspais. Issu d'un milieu modeste , son père est probablement marchand mégissier. IL transforme les peaux de boucherie...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2007

Des propos du prince en son plus court loisir Le Prince, comme tous les autres hommes, parle ou pour son utilité, ou pour se donner du plaisir. Il reçoit du plaisir de parler et deviser quand, parmi les affaires, il veut relâcher un peu son esprit trop...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2007

Madame Gautier est née à Mauperthuis, à quelques kilomètres de Coulommiers et a vécu ici toute son enfance. Le père de Théophile devient chef de bureau à Paris et quitte Tarbes en 1815, pour s'installer dans le Marais. A quatre ans, Théophile Gautier,...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2007

Aussi mon regard satisfait et nonchalant allait, avec un plaisir égal, d'un magnifique pot tout semé de dragons et de mandarins à la pantoufle de Rosette, et dee là au coin de son épaule, qui luisait sous la batiste ; il se suspendait aux tremblantes...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2007

Elle s'en fut tirer le rideau et ouvrit la fenêtre, puis revint s'asseoir au bord de mon lit. (...) Son habillement était de la simplicité la plus coquette. Elle était sans corset, sans jupon, et n'avait absolument sur elle qu'un grand peignoir de batiste...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2007

On arrive par une grande route bordée de vieux arbres, à une étoile dont le milieu est marqué par un obélisque de pierre surmonté d'une boule de cuivre doré : cinq chemins font les pointes ; puis le terrain se creuse tout à coup. La route plonge dans...

Lire la suite

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2007

Armand Lanoux passa toute son enfance à Chelles http://home.tele2.fr/armandlanoux/biographie.htm

Lire la suite

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2007

Pour atteindre le Château-Rose il faut passer sur des ponceaux de deux affluents de la Marne, mi-ruiseaux, mi-égouts, qui^portent les jolis noms de rivière des dames et de rivière des Hommes. (...) Sitôt la rivière des Hommes franchie, vague grenouillère...

Lire la suite

Repost 0