Théophile Gautier

Publié le 16 Octobre 2007

gautier3.jpg
Madame Gautier est née à Mauperthuis, à quelques kilomètres de Coulommiers et a vécu ici toute son enfance.  Le père de Théophile devient chef de bureau à Paris et quitte Tarbes en 1815, pour s'installer dans le Marais. A quatre ans, Théophile Gautier, maladif, chétif a besoin de la campagne.  Et tout naturellement, la famille songe à Mauperthuis pour redonner force et vigueur au jeune garçon. Ils logent chez la "mère Louise" qui avait connu dans l'ancien temps la famille paternelle. 
La vie à la campagne, les jeux, les rêveries et les promenades vont ravir le coeur de Théophile Gautier. Les séjours à Mauperthuis aiguisent sa sensibilbité du jeune poète qui laissera dans chaque roman et dans ses poèmes la trace de cette "belle campagne" :

" Ce sont de petits paysages à la manière des Flamands, d'une touche tranquille, d'une couleur un peu étouffée ; ni grandes montagnes, ni perspectives à perte de vue, ni torrents, ni cataractes. Des plaines unies avec des lointains de cobalt, d'humbles coteaux rayés, où serpente un chemin, une chaumière qui fume, un ruisseau qui gazouille sous les nénuphars, un buisson avec des baies rouges, une marguerite qui tremble sous la rosée. un nuage qui passe jetant son ombre sur les blés, une cigogne qui s'abat sur un donjon gothique. Voilà tout ; et puis, pour animer la scène, une grenouille qui saute dans les joncs, une demoiselle jouant dans les rayons de soleil, quelque lézard qui se chauffe au midi, une alouette qui s'élève d'un sillon, un merle qui siffle dans une haie".
Repost 0
Commenter cet article

Le Petit Randonneur 17/10/2007 13:19

Alors là je ne savais même pas que Théophile Gautier avait habité Mauperthuis qui n'est pas loin de chez moi.La Seine et Marne regorge de richesses c'est magnifique.Gros bisous@lain