L'histoire d'une famille

Publié le 30 Juin 2008

Les  MORET

 

ou la famille créçoise de

Jean-Baptiste-André GODIN

Format 16 x 24 cm.

96 pages (illustrées par des photos & des

documents d’archives).

A

ppuyé sur différentes archives et mêlant au

récit les actions du conseil municipal de Crécyen-

Brie au début de la III

e République, cet

ouvrage relate l’existence d’une famille de

serruriers créçois du XIX

e siècle, apparentée à

Jean-Baptiste-André Godin, l’inventeur du poêle

en fonte et fondateur du Familistère de Guise

(Aisne).

Vous découvrirez pourquoi Nicolas Moret, de

son vrai nom, Louis-Eloy Godin, est contraint de

changer d’identité et de quitter, sous le Premier

Empire, son village natal de Boué dans le nord du

département de l’Aisne, pour la Brie. Au travers

de données historiques et généalogiques, vous

suivrez le cheminement de cette famille au

destin, pour quelques uns, singulier. Si l’un

d’entre eux reste à Crécy et prend une part active

à l’administration de la commune, d’autres, en

revanche, s’éloignent et s’établissent à Couilly,

Brie-Comte-Robert, Corbeil, puis Guise pour y

vivre une expérience unique.

Ce livre est également l’occasion pour l’auteur,

d’évoquer à maintes reprises le souvenir de Marie

Moret, dont nous commémorons, en 2008, le

centenaire de sa disparition. Petite-fille de

Nicolas Moret, mais aussi petite cousine et

seconde épouse de Jean-Baptiste André Godin, elle avait pleinement contribué à l’organisation de principes

pédagogiques pour les écoles du Familistère.

􀀩

Pour commander & recevoir directement cet ouvrage dans votre boîte aux lettres, retournez ce

coupon dûment rempli, ainsi que votre règlement.

􀀈

- BON DE COMMANDE -

􀀢

A adresser à François LEGER

􀀑

84 avenue de la République – 77100 MEAUX

Nom : ……………………………………………………Prénom :…………………………………………………..…

Adresse :………………..................………………………………………………………………………………..……

commande ……….. exemplaire(s) à 25 € soit ….……..€.

Ci-joint chèque bancaire, à l’ordre de l’auteur mentionné ci-dessus

Repost 0
Commenter cet article