Le siège d'Antioche - 1 -

Publié le 22 Avril 2008

 









Combat devant Antioche
.Roman de Godefroi de Bouillon et de Saladin.
 XIVème siècle. B.N.F. Paris.









Le siège d'Antioche par les croisés,
par Sébastien MAMEROT, enluminure issue de l'ouvrage Les Passages d'outremer faits par les François contre les Turcs depuis Charlemagne jusqu'en 1462, 1475, Bibliothèque Nationale de France.


La bataille d'Antioche fut plus longue que prévue. La cité, connue pour sa puissance possède 400 tours et 10 kms de remparts.
Les turcs sont retranchés dans la forteresse.
 Le siège commence en octobre 1097 . Une sortie s'impose pour se ravitailler le 31 décembre 1097. C'est Bohémond et Robert de Flandres qui, avec une armée de 2000 hommes tentent cette  sortie vers le sud d'Antioche. Sur leur route, ils rencontrent une troupe turque qui vient en renfort pour aider les retranchés à Antioche.  Les turcs sont massacrés grâce au stratège  et au courage de Bohémond.
Les émirs et les sultans  musulmans  n'enverront plus aucun renfort à Antioche.
Les croisés commencent à être fatigués. Le ravitaillement se fait plus rare et la famine n'est pas loin. Heureusement les chefs arméniens vont envoyer des vivres aux croisés qui reprennent espoirs.
Bohémond se révèle un grand chef. Il a pour objectif de créer un état indépendant et d'en faire Antioche la capitale. Le général byzantin  représentant Alexis Comnène  avait pour mission de récupérer  toutes les prises franques. mais devant la détermination et les manoeuvres de Bohémond, le pauvre général  va s'enfuir.

 Les croisés vont   profiter de cette défection pour mettre fin à la bonne entente avec Alexis Comnène. De ce fait, ils  vont rompre leur accord,  en prétextant ne pas avoir reçu l'aide suffisante des byzantins ce qui aura pour conséquence que ce dernier perdra le contrôle sur toutes  les forces occidentales en Terre sainte.
   (à suivre)


www.citadelle.org/.../

http://www.citadelle.org/mediatheque/Articles/Orient_Latin/small/DSCF0118.jpg

La citadelle :
détails intérieurs.
cliché Maxime Goepp





Repost 0
Commenter cet article