Fonctions et traitements à Liverdy entre 1661 et 1888

Publié le 10 Avril 2006

Il est très difficile de se faire une idée exacte de l'enseignement à Liverdy avant 1789.

En effet, avant cette date, les archives de la commune ne contiennent que le volume des comptes du conseil de fabrique de 1763 à 1790 ainsi que les registres sur lesquels les curés inscrivaient les baptèmes, mariages et sépultures.

Le premier de ces registres démontre pourtant que dès le 17ème siècle, la paroisse de Liverdy possédait une école car Monsieur de Beaurepaire, seigneur de Liverdy, a payé pendant les années 1661 à 1668, 120 livres par an à la fabrique de Liverdy pour le traitement du maître d'école.

En 1683, Louis Desmarest signe les actes en même temps que le curé.

En 1702, il est maître d'école, notaire et grefier. Il est inhumé à Liverdy.

Charles Hervy le remplace et signe un acte de décès en 1702.

En 1704 et 1705, nous trouvons Simon Petel.

Le 13 avril 1706, Eustache Rame, probablement enfant du pays car il a été confirmé à Liverdy en 1703. Il a été maître d'école pendant près de 50 ans et a été enterré le 19 avril 1756.

Hennebert signe en 1756.

Charles Nicolas Vol de 1757 à 1767. il meurt à Liverdy le 11 juillet 1767.

Jacques Galois lui succède pour deux ans seulement et Lucien Baillet pour un an.

(à suivre)

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Liverdy - village de la Liberté

Repost 0
Commenter cet article