Jean François Millet à Barbizon

Publié le 18 Janvier 2008

Le musée départemental de l'École de Barbizon présente un ensemble de quarante-trois croquis et esquisses de Jean-François Millet (1814-1875). Scènes intimistes et portraits permettent de retrouver les gestes et attitudes qui font de Jean-François Millet le peintre de l'instant modeste. Ces dessins proviennent des collections du Département de la Manche et sont habituellement exposées dans la maison natale du peintre, à Gruchy.
A cette occasion, le musée départemental de l'École de Barbizon dévoilera deux acquisitions récentes : une lettre de Jean-François Millet à son ami Félix Feuardent lui annonçant la mort de Théodore Rousseau, le 22 décembre 1867 à Barbizon ; un tableau de Théodore Rousseau représentant le Pavé de Chailly, un des lieux de la forêt de Fontainebleau qui a le plus inspiré les peintres et les photographes au 19ème siècle.
Repost 0
Commenter cet article