Renier ACCORE, receveur du comté

Publié le 25 Septembre 2010

Thibault le jeune meurt à Trapani, en Sicile alors qu'il regagnait la France avec sa femme Isabelle. Il semble que son frère Henri le Gros, témoignera à Renier Accorre des mêmes faveurs, puisqu'en 1271 et 1273, il est appelé chambellan tout en ayant la charge de receveur du comté. Vingt-six actes existent de 1271 à 1274 se rapportant à la gestion financière de Renier Accorre. Il est qualifié à la même époque de seigneur de Gouaix et arbore le titre de chevalier. Lui-même s'intitule en 1296 " Messire Reniers Accorre, de Florence, sire de Gouvois, Chevalier" dans une quittance délivrée aux abbesses et religieuses de Champbenoît, Provins.

Le roi Henri III de Navarre meurt à Pampelune le 22 juillet 1274. Blanche d'Artois garde Renier Accorre comme chambellan.

 

sceau et contre sceau de Henri III de Champagne roi de Navarre

www.archives-aube.com/jeux/sceaux/fichedetail...

 

 

 

 

 

 

 

Blanche d'Artois, devenue reine de Navarre, comtesse de Champagne, devient de fait régente du comté de Château Thierry à la mort de son époux Henri III en 1274.  .C'est pendant sa régence, que Blanche d'Artois est venue habiter Château-Thierry.. Elle en profite pour  améliorer le sort des églises et des couvents. Elle fonde l'ancien collège qui avait la réputation de certains amusements dont la basoche le mardi gras et aussi de prélever chez les meuniers des alentours de la farine pour la confection d'un gâteau la veille de l'Epiphanie. Elle donna des "propriétés considérables à toutes les communes des environs de Château-Thierry" , dont Coincy en 1274. Chaque habitant du village avait le droit de couper, dans le Bois des Usages, le bois nécessaire à sa chauffe et ce qui lui fallait pour bâtir, sans permission de qui que ce soit. Ce bois, d’environ 300 arpents, concédé à la commune de Coincy par la Reine Blanche, a été borné en 1766, sur ordre du roi Louis XV. La seule qui nous soit parvenue, est sculptée d’armoiries présentant trois fleurs de lys

Blanche d'Artois est appelée "La Dame de Château-Thierry. Et-ce Blanche qui m'est apparue lors de ma visite à Château-Thierry ?  En lisant les journaux de la région de l'Aisne, "L'Ardennais", j'apprends que de nombreuses légendes parcourent le pays et notamment celui de la "Dame Blanche", qui serait que le fantôme de Blanche d'Artois. La légende raconte qu’un ecclésiastique aurait aperçu une femme autour de laquelle flottait un halo blanc à l’entrée d’une des galeries du château de Château-Thierry. « L’apparition de cette femme entourée de blanc a été assimilée à Blanche d’Artois mais l’histoire n’en dit pas plus », raconte Pierre Tanguy, guide conférencier et gardien du château de Château-Thierry.Après l’entrée du château, juste à droite, une galerie souterraine est condamnée. Toujours selon la légende, Blanche d’Artois apparaîtrait et quelques semaines ou quelques mois après, un bienfait se produirait sur la ville....

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Provins - la belle romantique

Repost 0
Commenter cet article