Les Prunelles de Provins

Publié le 18 Novembre 2011

IMGP2260.JPG

Quelle surprise en quittant le couvent des Cordelières de trouver ces petits prunelliers ou pruniers sauvages.

Heureusement j'avais un petit sac en plastique et j'ai récolté ces petits fruits. J'ai souvent entendu que ces fruits étaient amers et rudement rugueux à déguster.

 

Cet été après avoir testé le sureau près de Fausse-Rivière pour la confiture et le vinaigre, j'ai eu envie de me lancer à nouveau dans du vinaigre pour donner ce petit goût inimitable à mes nombreuses  salades en tout genre

 

J'ai cherché sur internet, j'ai fouiné dans mes bouquins de cuisine sur les fruits sauvages.  Après de nombreuses lectures, j'ai fait un méli-mélo et voici la mienne :

 

Vinaigre de Prunelles

 

500 g  de prunelles  (dans les buissons en ce moment)

75cl de vinaigre de cidre

canelle

romarin

grain de poivre noir

 

dans ma centrifugeuse, je broie légèrement les prunelles avec les noyaux

je récupère le tout dans une assiette cresue

Je mets le vinaigre de cidre dans une casserolle ou un faitout

avec canelle, poivre, romarin. Faire chauffer sans bouillir.

Mettre quand le vinaigre est bien fumant les prunelles écrasées avec les noyaux.

Au premier bouillon, éteindre tout de suite.

Mettre le tout dans un grand bocal avec un couvercle.

Au bout de 3 jours, il faut filtrer et mettre dans des petits flacons préalablement ébouillantés et bien secs

pour recevoir votre vinaigre d'un beau rouge foncé.Mettre une jolie étiquette sur le flacon

A garder dans un endroit sombre et non humide.

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #balades en pays Briard

Repost 0
Commenter cet article