Hugues de Payns, premier maître de l'Ordre du Temple

Publié le 27 Octobre 2009


D'après l'étude des chartes de l'abbaye de Molesme qui fut fondée en 1075 , on retrouve une famille souvent citée pour ses dons et sa générosité , les Montigny alliés avec les Touillon et les Montbard parents de la famille de saint Bernard de Clairvaux. 
 A la fin du XIème siècle, le chef de cette famille est  Hugues de Payns qui a probablement épousé  l'héritière du château de Montigny et que nous notons  seigneur de ce lieu. Le couple aura au moins  un enfant connu sous le nom de Gautier. Hugues devenu veuf se remarie et deux garçons naissent de cette nouvelle union : Acheus et Hugues II de Payns, le futur fondateur de l'Ordre du temple.  Hugues II de Payns, rejoint avant 11oo la cour champenoise. Entre 1104 et 1107, il a certainement accompagné le comte de Champagne, Hugues 1er en Terre Sainte. Dès, son retour , le comte de Champagne lui  confie la garde du château de Payns, domaine de ses ancêtres paternels. Il se marie vers 1108 avec Elisabeth de Chappes. Dans une charte de l'abbaye cistecienne de Larrivour, près de Troyes fondée par Bernard de Clairvaux, il est mentionné le nom  de la femme de Hugues II de Payns citée entre 1105 et 1114, date probable de son décès.
quatre enfants naquirent cependant de cette union :
 Gibouin , vicomte de Payns et de Chappes par le titre héréditaire de sa mère. Il succède à son père avant 1140. on ne lui connaît pas de descendance
Thibaud  de Payns qui devenu abbé de l'abbaye de Sainte Colombe de Sens  vers 1139,  assiste au concile tenu contre le théologien  Pierre Abélard  que Bernard de Clairvaux fera condamner.  Thibaud , abbé réformateur  entreprend dès 1142 la pose de sa nouvelle église abbatiale. En pleine prospéritié, il abandonne à partir de 1146, son monastère pour partir à la deuxième croisade. Il y trouvera la mort en Asie mineure.
Isabelle-Elisabeth (nom de sa mère) se marie à Gui Bordel. Son mari part aussi à la deuxième croisade avec Thibaud, son beau-frère et y trouvera également la mort. Un de leurs enfants, Gui Bordel II  devenu Templier  sera le maître de la maison du Temple de Bure Les Templiers , diocèse de Langres.
Enfin Herbert de Payns qui continuera la lignée des Payns jusqu'au début du XIVème siècle. Le chateau de Payns sera conservé jusqu'à la guerre de cent ans ainsi que la commanderie. Puis toute trace se perd par la suite. (à suivre)

 

  •  

 

Repost 0
Commenter cet article