office de tourisme de la Ferté Gaucher

Publié le 15 Mai 2007

Vélorail : premier circuit francilien


11 km d'itinéraire dans un site exceptionnel
11 km d'itinéraire dans un site exceptionnel

Nouvel espace naturel sensible, le Val du Haut Morin est aussi le premier à proposer un circuit de randonnée en vélorail. A la clef : un site naturel exceptionnel à découvrir d'une façon originale et conviviale.


INFOS PRATIQUES

  • Parcours de 3h30 (1ère partie à pied : 1h00 aller-retour / 2ème partie vélorail : 2h30 aller-retour)

    Activité déconseillée aux personnes sujettes à des problèmes physiques ou de santé,

    Interdit aux moins de 12 ans non accompagnés,

    Ouvert en mai, juin et septembre, les samedis et dimanches de 9h00 à 19h00 ; en juillet et août, tous les jours de 9h00 à 19h00,

    Pour les autres mois de l'année et pour tout renseignement, contacter l'office de tourisme de La Ferté- Gaucher
    Tél : 01 64 04 06 68.

Recycler une ancienne voie ferrée en espace de détente et de préservation de la nature, tel est l'objectif du Val du Haut-Morin, nouvel espace naturel sensible tout juste créé par le Conseil général. Sur une surface de 31 hectares, ce nouvel ENS propose une balade sur rail de 11 kilomètres à parcourir à la force des mollets. L'installation de ce circuit vélorail est une première en Ile-de-France.

Histoire d'une voie ferrée

Inaugurée en 1885 et reliant La Ferté-Gaucher à Meilleray, la voie ferrée participait à l'essor économique de la région en transportant les denrées agricoles vers la capitale. A partir des années 50, la ligne perd progressivement son importance. Le trafic passager s'arrête en 1972 puis la ligne est déclassée en 1990. Après un vaste programme de travaux, l'ancienne voie ferrée redevient accessible au public en mai 2007. A travers un circuit de 11 kilomètres, elle permet de valoriser la Val du Haut Morin et ses richesses naturelles exceptionnelles.

Les richesses du site

  • La faune
    La vallée du Grand Morin recèle une faune intéressante qui y trouve gîtes et nourritures. Un oeil attentif vous permettra d'y observer les mammifères, reptiles, oiseaux ou insectes qui peuplent les abords de la voie ferrée.

    Le Grand Morin
    Depuis les ponts ou le long de la voie ferrée, on aperçoit cette rivière au caractère si paisible en été mais dont l'humeur hivernale s'avère tumultueuse. Classée en première catégorie piscicole sur ce secteur, le Grand Morin possède une faune piscicole riche et variée qui fait le bonheur des pêcheurs.

    La flore
    La diversité des milieux naturels permet de rencontrer une flore variée. Les boisements font ainsi localement place aux prairies du fond de vallée ou aux côteaux calcaires. Chaque milieu présente des espèces caractéristiques que l'on vous invite à découvrir au fil de la promenade.

    Les paysages
    Le paysage rend compte de l'évolution des pratiques agricoles et plus généralement de l'aménagement du territoire. Pour autant la vallée du Grand Morin a su conserver son charme avec notamment ses zones de prairies.

    Les moulins
    Le cours du Grand Morin fut très tôt domestiqué. Aujourd'hui il est encore possible d'apercevoir quelques moulins le long du parcours.

    La dynamique végétale
    L'ancienne voie ferrée va constituer un véritable laboratoire de l'évolution du milieu naturel où les plantes prennent peu à peu possession des lieux jusqu'à la constitution des boisements.


EnvoyerImprimer (nouvelle fenêtre)





Docs Plus

Val du Haut Morin - A la découverte de l'espace naturel sensible et de l'activité vélorail

 
info : Conseil Général de Seine et Marne

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #balades en pays Briard

Repost 0
Commenter cet article