Le musée du sucre d'orge

Publié le 25 Avril 2007

Dès 1638, des bénédictines sont venues s'installer en créant le Prieuré de Notre Dame des Anges à Moret. L'une d'elle  alors mère supérieure, Elisabeth Pidoux, cousine de La Fontaine,  lança la fabrication du sucre d'orge, qui à l'origine était faite avec le sucre de canne et de l'orge,  puis cristallisé avec du vinaigre pour mieux consever cette friandise. La cour de Louis XIV devint vite les meilleurs clients et la renommée de ce bonbon qui avait en plus la particularité de soulager les maux de gorges dépassa largment les frontières de Moret..  Bossuet sera un des clients attitrés.

Le Monastère grâce au lancement de ce bonbon prospéra jusqu'en 1758 puis commença à décliner pour disparaître à la révolution en 1792.

La fabrication disparue complétement de la ville de Moret ainsi que la congrégation des religieuses bénédictines qui emporta le secret des bonbons.

Petit à petit le calme revenu après la Révolution, les activités reprenaient tout doucement.. Une des soeurs bénédictines, Soeur félécité  souhaita revenir s'installer  dans la ville pour y finir paisiblement sa vie. Gardienne du secret de la fabrication du sucre d'orge, elle eut le temps quand même de transmettre la recette à une de ses amies.

La fabrication pu se remettre en route vers 1853 grâce un français négociant de son état  avec  le Brésil  qui, revenant au pays, aida généreusement à remettre en place  le lancement de ces célèbres confiseries.

La congrégation des religieuses bénédictines se réinstallèrent derrière  l'Eglise. Les années de 1920 à 1950 furent des années très prolifiques pour les  bonbons toujours  fabriqués dans la tradition.

 1960 sera un coup fatal et la fabrication cessa. Les religieuses quittèrent  Moret définitivement en 1972 . Mais grâce à Soeur Marie André, la formule des sucres d'orge de Moret trouva en 1970 son successeur en la personne de Jean Rousseau, natif lui aussi de Moret. A ce jour c'est toujours la Maison Rousseau qui exploite la licence des sucres d'orge de Moret.  (source d'après Yves Calmejane  : luxe-magazine.com)

 

Le musée se visite et vous retrace toute l'histoire du sucre d'orge de Moret.

ouvert du lundi au samedi de 14h30 à 17 h

du 1er Mai au 30 septembre.

dégustation  et vente également sur place

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Moret la paisible

Repost 0
Commenter cet article

Marie Christine 26/04/2007 09:06

Bonjour Marie et vous tous,
Très interessant ! Je pense que je vais prendre plaisir avec ma petite famille à me rendre à cet endroit, car en fait  une promenade très ludique.
Je te souhaite une très bonne journée ainsi qu'à vous tous
Marie Christine