Philippe Destouches à Villiers en Bière

Publié le 22 Mars 2007

Ce nom ne vous dit rien et pourtant sans le savoir vous avez bien cité  un jour...

 Les absents ont toujours tort.  (L'obstacle imprévu, I, 6)
 La critique est aisée, et l’art est difficile. (Le Glorieux, II, 5)
Chassez le naturel, il revient au galop.  (Le Glorieux III, 5)

Je vous présente donc Philippe Destouches, comédien et auteur dramatique, élu à l'Académie Française de 1723 à 1754  au fauteuil N°6.

 Son patronyme de naissance est Philippe Néricault. Il est né à Tours, le 9 avril 1680, et décède dans son château de Fortoiseau à Villiers en Bière. Ce château avait été acheté le 1er décembre 1727  à Hilaire-Armand Rouillé du Coudray directeur des finances et du contrôle général sous la régence de Philippe d'Orléans et sous le règne de Louis XV. 

Philippe Destouches, devenu gouverneur de Melun, se retire définitivement dans son château en 1732.  Là il écrit  des essais théologiques qui seront publiés par le Mercure de France.

L'ouvrage que l'on retient habituellement de Philippe Destouches est "le Glorieux". Le thème de cette pièce  en 5 actes  et en vers, est une comédie sur le  conflit entre l'ancienne noblesse et la bourgeoisie montante.

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #les écrivains de la Brie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article