Maud échappe au cyclone Humba

Publié le 27 Février 2007

PARIS (AFP), 12:38
 
© AFP
Le bateau de Maud Fontenoy le 12 février 2007 après son démâtage dans l'océan Indien
Le bateau de Maud Fontenoy le 12 février 2007 après son démâtage dans l'océan Indien

Maud Fontenoy est parvenue à échapper au cyclone "Humba", qui évolue en travers de sa route vers La Réunion, au milieu de l'océan Indien, a-t-elle indiqué lundi à l'AFP.

"Je l'ai contourné par le nord. J'ai ainsi du rallonger ma route, mais je ne pouvais pas prendre le risque d'affronter des vents de 150 km/h avec mon gréement de fortune", a déclaré la navigatrice, jointe par téléphone satellite.

Son voilier "L'Oréal Paris" qui avait démâté le 10 février dernier, pique maintenant plein ouest sur l'île de La Réunion, distante encore de quelque 3.500 km.

"J'ai récupéré des vents de 35 nds (70 km/h) et j'avance à environ 5 nds (10 km/h). Je surveille ma réserve d'eau qui baisse dangereusement. C'est mon principal souci aujourd'hui. Si je traîne encore, je devrai compter sur l'eau de pluie".

Mais Maud qui ne devrait pas arriver à La Réunion -point de départ le 15 octobre 2006 de sa circumnavigation à contre-courant des vents dominants- avant la fin du mois de Mars, n'est pas à l'abri d'autres mauvaises rencontres cycloniques.

"Cette année, l'activité dépressionnaire tropicale est particulièrement intense sur l'océan Indien, précise-t-elle. J'ai beaucoup pensé à mes amis de la Réunion qui ont souffert cette nuit du passage de +Gamède+. Je croise les doigts pour la fin de mon périple. Mais j'ai le sentiment d'aborder enfin la dernière ligne droite", a-t-elle conclu.

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Maud Fontenoy- Navigatrice à Contre courant

Repost 0
Commenter cet article