Toulouse Lautrec à Villiers sur Morin

Publié le 31 Janvier 2007

Profitant d'un moment de dépression de Lautrec, Bourges(ndrl : son médecin) réussit à le convaincre d'aller reprendre des forces à La campagne. L'artiste part pour Villiers sur Morin. avec les Grenier. Il y passera trois mois de la mauvaise saison. Trois mois sans histoire, pendant lesquels il pêchera et peindra, notamment des portraits de Grenier et de Lily.

Le soir,  à la veillée, pour distraire ses hôtes et se distraire lui-même, il dessine interminablement, crayonnant avec une verve, un entrain étourdissants, dans un jaillissement ininterrompu d'imagination, de scènes cocasses, le plus souvent érotiques.

Lautrec retourne à Paris dans les premières semaines de 1889. "Je vais changer de cochons" a-t-il dit en quittant Villiers.

Revivifié par son séjour en Brie, il se replonge, frétillant, dans sa vie accoutumée. Sa faim de travail - et de plaisir -  est intense.

La vie de Toulouse Lautrec
Henri Perruchot

ancien restaurant Borniche- lieu de rendez-vous des artistes peintres

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Villiers sur Morin entre littérature et peinture

Repost 0
Commenter cet article