La Porte de Rozay

Publié le 19 Octobre 2006

Guillaume Prud'homme, seigneur de Fontenay, obtient en 1538, par ordonnance royale  la permission de clôturer le bourg.  Il donne l'autorisation à ses habitants pour démarrer les travaux en 1541, mais à leurs frais..

Cette porte des "Bordes" est édifiée en 1544, dans l'axe de la rue du Margat, appelée à l'époque  route de Nesles, au milieu des remparts, face au rond point où se trouve la mairie.

Le bourg est entièrement protégé de remparts, de murs et de fossés au XVIIème siècle.

Une seconde porte, dite "Porte de Tournan"  était située à l'emplacement actuel du rond-point  de la rue Bertaux et du boulevard Etienne Hardy.

Le duc d'Ayen de Noailles, au XVIIIeme siècle fait couvrir la porte de Rozay par une charpente en bois recouverte de tuiles..

Lettre de Monsieur de Noailles  aux maires et officiers municipaux  de Fontenay,  le 29 janvier 1791 :

" J'ai fait couvrir  la Porte de Rozay pour prévenir  sa dégradation, la municipalité  de Fontenay à dessein  de démolir  la Porte de  Tournan , qui par sa construction  gène étonnament  les voituriers  et même les fermiers de cette commune.dans les temps de la rentrée des récoltes ne pouvant passer sous cette dite porte avec des voitures chargées de paille , foin et même  les charbonniers ne peuvent  passer sans décharger  leur voiture en partie aux risques et périls de leurs chevaux (ce qu'on a vu différentes fois), le cintre de la dite porte  étant trop étroit  et trop bas".

Une querelle va éclater à partir de novembre 1791 et qui s'éternisera  jusqu'en 1834, ce qui entraînera  une longue bataille juridique avec de nombreux procès entre les habitants de Fontenay , la municipalité  et le châtelain. En effet, le sujet est épineux car les fortifications furent construites  aux frais des habitants sur des terres communales où à la phériphérie du domaine du château dont le propriétaire fait valoir  qu'il les a entretenues.  Les trois parties s'en disputent la propriété... ( à suivre)

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Fontenay Trésigny - ville ouverte

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

A-L 21/10/2006 13:45

Sympa ce côté historique.