La forge

Publié le 28 Septembre 2006

Atelier d'un fourbisseur d'armes blanches médiévales

 

 Nadine Frot - peintre en décor, peinture en trompe l'oeil, décoration d'objets usuels

 rue Grande - Le Puy - 77410 - Chaintreaux   01 64 28  30 88

 

Edouard, le forgeron est un personnage incontournable du village. Bon vivant, blagueur,  et un talent de conteur pour les descrirptions et les commentaires sur  l'armement au Moyen-äge

 Lionel, forgeron a fait une démonstration à l'enclume de fabrication de lames de couteaux

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Château-Landon-Les Pierres de l'Histoire

Repost 0
Commenter cet article

Jean-Fred 28/09/2006 23:18

Voilà un métier fabuleux lui aussi. De tout temps les forgerons ont été des hommes considérés à part, avec un regard chargé de peur et de respect. La masse populaire leur accorde depuis des lustres des trafics avec les forces de l'Enfer et le diable. Dans les milieux campagnards on accordaient aux forgerons les qualités de rebouteux, de mains de feu (qui guérissent les brûlures) et on leur accordaient aussi la qualité de guérir les convulsions des bébés...Par la suite durant les 17e et 18e sicèles ont croient que les forgerons alchimistes...Leur antre est un lieu où l'on rentre en se signant  des fois que l'on fasses de mauvaises rencontres...
Cela n'empèche que ces hommes détiennent en effet un secret particulier qui leur ouvre les portes du travail du fer, le secret du feu, la maîtrise du feu, peu en parlent et pourtant celui qui ne comprend pas et ne maîtrise pas son feu, ne sera jamais un bon forgeron.
Amicalement
Jean-Fred