THIBAUD IV Comte de Champagne et de Brie - sa naissance

Publié le 28 Août 2006


Thibaud IV  "Le Chansonnier"

 Comte de Champagne et de Brie,

Roi de Navarre

et poète (1201-1253)

 

Son père, le comte Thibaud III qui avait été désigné pour prendre la direction de la quatrième croisade, vient de mourir. Quelques jours plus tard, naissait le 30 mai 1201, Thibaud IV. Sa mère , Blanche de Navarre qui assume la régence est une princesse étrangère, fille du roi de Navarre Sanche VI le Sage. 

 Ausitôt, la mort de Thibaud III annoncée,  Blanche de Navarre doit faire face aux jalousies et hostilités dans son entourage.

Blanche part à Sens où séjourne le roi de France et lui offre son hommage.

 Après réflexion, Philippe Auguste lui impose un traité où toutes les configurations possibles sont étudiées : 

- la comtesse ne se remariera pas sans le consentement du roi

- elle devra lui  livrer sa fille et le nouveau né

- elle devra lui remettre les châteaux de Bray sur Seine  et de Monterault-Fault-Yonne (qui seront immédiatement occupées par des garnisons royales)

- pour les frais engendrés pour la garde de ces places fortes , elle devra payer 500 livres par an

(l'éxécution de ces trois clauses  sera garantie par les serments des habitants de Bray sur Seine, de Monterau-Fault-Yonne, de Lagny et de Meaux qui doivent promettre d'abandonner la comtesse et de s'unir au roi contre elle,  dans le cas où elle serait infidèle à ses engagements).

- le même serment devra être prêté par les chevaliers investis des fiefs quid épendent de ces localités et surtout par les principaux vasaux du comte de Champagne

- elle n'exigera de ceux de ses Juifs qui résident dans la terre du roi aucune somme en sus du cens convenu par Thibaud III.

Blanche de Navarre, comtesse de Champagne et Brie accepte toutes les conditions et par delà, Philippe Auguste, accepte son hommage.

L'archevêque de Reims, Guillaume aux-Blanches-Mains, oncle de Thibaud III et Eudes III, duc de Bourgogne, parents aussi de feu le comte, deux principaux suzerains de Blanche de Navarre, après le roi, consentent également à la reconnaître pour vassale.

Le pape Innocent III, quelques mois plus tard prend la jeune veuve et ses biens sous sa protection.

Aussitôt Philippe Auguste proclame que le nouveau né (Thibaud IV) ne soit majeur qu'à vingt-et-un ans comme le veut le droit féodal. Avant cette date, il pourra arbitrer les conflits entre le clergé, la noblesse et les bourgeois de Champagne.


 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Les Chroniques de Thibaud IV de Champagne et de Br

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article