Saint Severin à Châtau Landon

Publié le 25 Septembre 2006

Saint Séverin serait né soit en Germanie, soit en Bourgogne, vers 440 de parents nobles et chrétiens. Très tôt, il entra  au monastère d'Agaume dans le Valais. Puis devenu religieux, il s'adonna  au jeûne et à la prière. Il fut choisi comme abbé.monastique et soignait par la prière.

Un jour, alors qu'il était en oraison, il fit un rêve prémonitoire :

"un ange lui apprit qu'il se rendrait dans un autre pays , y mourrait et y serait enseveli".

A peu près à la même époque de son rêve, Clovis tomba malade. Son médecin, Tranquillin,  impuissant à trouver le remède, fit rechercher Séverin dont la réputation était arrivée jusqu'à Paris. Séverin se mit donc en route avec deux autres moines Fauste et Vital.

Arrivée auprès du chevet du roi,  Séverin  s'agenouilla et se  mit en prière, se releva et couvrit le roi de son manteau.  Clovis était guéri.

Il refusa rémunérations et cadeaux mais demanda l'ouverture des prisons et le soulagement des pauvres. Puis Séverin et les compagnons reprirent le chemin du retour.

Mais la route avait fatigué le moine et il sentait que sa fin était proche.  Il était pas loin de Castrum Nantonis (Château Landon) . Arrivé au lieudit "la Croix du Bourdon" il dit à ses compagnons : "Ici sera mon repos éternel". Un ermitage fut aménagé dans la partie est de l'éperon rocheux ainsi qu'une petite église en bois.

Peu de temps après, Séverin mourrait le 11 février 507. Inhumé dans la chapelle, Héraclius, archevêque de Sens prévenu, alerta lui-même Clovis.

Héraclcius, insista auprès du roi pour faire construire une église à dédier à ce saint qui lui avait si justement rendu la santé. Mais Clovis mourra à son tour  qatre ans plus tard sans avoir tenu ses engagements. 

C'est le le fils de Clovis, Childebert Ier qui régna sur le Gâtinais à partir de 524. qui exauça enfin le voeu en 545. L'église fut consacrée par saint Léon en 558. Par la suite, ce fut un lieu de pélerinage et  des bâtiments conventuels furent rattachés à l'église.qui abrita une petite communauté de religieux. en 558.

Saint Eloi fit une châsse en argent massif. pour y déposer les reliques de Séverin.  Elles y  furent déposées en 636. D'une grande valeur, ce reliquaire, attisa de nombreuses convoitises au cours des siècles.

Les abbés, pour protéger le reliquaire avaient pris l'habitude lorsqu'un danger menaçait l'abbaye de le cacher à l'intérieur des murs de la ville.  C'est ainsi que, lors de l'invasion des Saxons,  il put être sauvé alors que l'abbaye disparaissait dans les flammes.

En remerciement,  une église fut construite à l'endroit même de la cachette en 774 et prit le nom de Saint Etienne.

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Château-Landon-Les Pierres de l'Histoire

Repost 0
Commenter cet article

HdeuxO 26/09/2006 09:43

Comme Toujours, une histoire bien amenée et racontée.On devrait inclure Marie de Mazan dans le programme scolaire :)H2O

Marie de Mazan 27/09/2006 01:27

Sans rire.... moi j'ai eu la chance d'avoir de bons profs en Histoire -Géo et Français
Je me souviens en 3ème, la prof d'Histoire qui était aussi prof de Français avait eu l'idée de nous lire "le silence de la mer" de Vercors. Sa façon de lire, son émotion  non dissimulée nous à fait vivre un grand moment, nous jeunes filles... Et son cours d'histoire sur la dernière guerre a pris un autre visage.  Mais elle était sympa car elle s'en fichait des dates auxquelles elles ne croyaient pas vraiment  quand elle nous faisait des programmes complétement antérieures à notre époque.  Elle faisait ses cours avec beaucoup de poésies, et insistait beaucoup sur l'aspect humain  des grands faits historiques. Par contre j'ai rencontré beaucoup plus tard un prof d'Histoire qui disait sans cesse : "si je suis prof, c'est alimentaire, ma vraie passion, c'est la photo. Mais faut être raisonnable. ëtre artiste, c'est pas bien vu, ça rapporte difficilement  et l'oeil de la belle-famille...".
Je vous salue, H2O
Marie

sylvie 25/09/2006 14:34

Bonjour Marie de MazanMercie pour ce recit!!BisousSylvie