le self service pour l'autonomie des patients

Publié le 14 Septembre 2006

Situé à proximité de la forêt, dans un cadre agréable, sur 35 hectares de verdure, le C.M.P.A. peut accueillir jusqu'à 200 patients de 14 à 20 ans. Recevant des soins somatiques ou psychiatriques, les adolescents, logés dans des chambres par service, sont suivis médicalement et vont en cours la journée. Les horaires des repas respectent le rythme de vie des patients pour qu'ils ne subissent pas une trop grande rupture avec leurs habitudes. Seul un service de psychiatrie, de 10 lits, est livré par la cuisine grâce à un chariot qui remet les plats à température par induction par thermocontact. Le portage de repas en chambre est ponctuel, il concerne les quelques patients alités. 11 plateaux sont également préparés en cuisine pour les veilleurs de nuit. 5 cuisiniers dont 2 chefs de production confectionnent les repas. Le matin, ils fabriquent les préparations froides du déjeuner et du dîner ainsi que les plats chauds du midi. Le soir, le service est réduit. Plusieurs déclinaisons de menus sont obligatoires puisque 40 patients suivent un régime. Sur le self, impossible de confondre les préparations " régime ", tout est écrit ou de vaisselle de couleur différente : on distingue parfaitement les entrées destinées aux diabétiques, les hypocaloriques, les sans sel, etc. Chaque patient détient une carte de couleur, définissant son régime. Le patient compose seul son plateau. Pour le service du plat principal, l'adolescent montre sa carte aux serveuses qui lui proposent la préparation adéquate. Le personnel soignant et la diététicienne veillent au respect des régimes.

Education thérapeutique du patient
L'établissement accueille plusieurs adolescents en surcharge pondérale, des diabétiques insulinodépendants, des anorexiques, une personne atteinte de la maladie de Wilson, impliquant un régime sans cuivre, des patients immunodéprimés… Les régimes les plus fréquents sont les hyperprotidiques suite à une dénutrition, une paraplégie, une sortie de coma; les hypercaloriques, les mixés, les réalimentations totales, les sans sel… Martine Lucas, la diététicienne en place depuis 28 ans, s'entretient très fréquemment avec chaque patient. Elle dirige également des ateliers de cuisine, et des cours théoriques. " Les adolescents ont subi des échecs avant d'intégrer le centre. Il faut souvent tout reprendre depuis le début, leur apprendre à se servir sur un self, gérer leur attitude, tenir compte des aspects psychologiques… ", explique Martine Lucas. Le patient compose lui-même son repas. " Ici, on peut mettre en place des méthodes efficaces car le personnel soignant et de restauration est en nombre suffisant ", ajoute Martine Lucas. Outre son rôle majeur d'éducation thérapeutique, la diététicienne participe aux réunions avec tout le personnel soignant et médical pour adapter au mieux les régimes. Elle travaille aussi avec le service de restauration pour adapter le self aux patients. " Travailler avec des adolescents est à la fois intéressant et difficile car ils sont réceptifs et curieux mais il faut réussir à les sensibiliser et les motiver sans cesse. "

Service hôtelier organisé
Pour être performant et savoir réagir face aux adolescents, des formations sont mises en place. " Les serveuses participent à une formation de psychopathologie de l'adolescent. Quant au personnel de cuisine, il reçoit une formation HACCP chaque année et je leur fais quelques piqûres de rappel tout au long de l'année ", explique Dominique Fleury, responsable du service hôtelier. Il a concrétisé un projet, basé sur l'évaluation des pratiques professionnelles, incluant le personnel soignant. Un audit en a découlé permettant de connaître les points faibles du système et d'y remédier. " Pour entrer dans une démarche dynamique d'amélioration, je réalise ce contrôle une fois par an ", indique Dominique Fleury. Dans l'objectif d'améliorer le quotidien du patient et son autonomie, le self a été choisi avec des ergothérapeutes qui ont validé son utilisation. Il permet donc à tous, patients au régime ou non, de conserver leur autonomie.

C.M.P.A. DE NEUFMOUTIERS-EN-BRIE
Il fait partie de la Fondation des Etudiants de France qui regroupe 14 établissements et services.
Etablissement pluridisciplinaire qui associe soins somatiques et psychiatriques.
Nombre de lits : 203.
Durée moyenne de séjour : 112 jours
Nombre de repas/jour : 400.

 
 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #centres médicaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article