le nombre d'or

Publié le 13 Août 2006

LE NEANT, L'ÊTRE ET L'INFINI

Tout dans l'univers est énergie et vibration, mais comme dit aussi Pythagore, tout est nombre. Tout à sa raison d'être.

Tout est structuré dans notre monde à partir du chiffre. Il est l'expression de la plus grande logique.

Logique. Voilà le mot est lâché.

L'Univers dans sa totalité est une grande organisation qui se repose sur la logique., et cette logique doit devenir perceptible par l'intelligence de l'homme.

D'après les Egyptiens, les nombres sont un moyen matériel et intellectuel de nous faire comprendre les lois de l'Univers, car ils ont été créés d'après l'harmonie et la logique des lois de l'Univers.

Pythagore, illustre philosophe grec du VI siècle avant J.C. fut initié par un grand prêtre nommé Hermodamas. En 551, il quitte l'île pour parfaire son enseignement avec d'autres inités. Il vécut à Menphis dans la résidence royale et pénétra dans les temples de Ptah, d'Isis et Osiris. Il apprit des prêtres l'écriture hiéroglyphiques. Son enseignement dura plus de 22 ans et il fut inité aux plus grands mystères de Hermès et notamment à l'alchimie.

Mais qu'est-ce la logique en ésotérisme ?

On suppose que le semblable connaît le semblable. Que le contraire connaît le contraire. Car tout à un tout.

Dans l'exotérisme, la logique se fond sur l'opposition de l'objet et du sujet alors que la logique ésotérique se fond sur l'homologie de l'homme et du monde.

La logique exotérique tient l'homme pour étranger au monde. Elle regarde le savoir comme une construction intellectuelle, cérébrale, acquise au cours de l'histoire par de grands efforts.

Le microcosme résume le macrocosme.

D'où l'ambiguité du symbolisme.

La logique exotérique tient pour écriture globale un langage symbolique, symbolique au sens arbitraire et mathématique.

La logique ésotérique se veut un langage naturel qui établit des relations conventionnelles entre le signifiant et le signifié.

Quand on suit tantôt le langage de la logique exotérique et tantôt le langage de la logique ésotérique, on arrive à une incompréhension de mots sur l'hermétisme.

L'hermétisme, c'est tout en un : lumière, révélation, esprit et doctrine secrète.

L'hermétisme parle aussi de secrets, mystères, d'arcanes mais aussi du silence.

Le silence appelle le silence.

Le silence doit être pensé comme silence.

Le vide comme le vide.

Un mystère est muet.

Le silence, s'impose. Le silence construit. Le silence entretenu fait méditer. Il donne à penser, à orienter.

Pythagore recomande le silence. Hermès recommande le symbolisme.

l'hermétisme englobe  la totalité des croyances  (idées et pratiques) que l'on retrouve dans la littérature regroupant des textes d'avant le troisième siècle et après le troisième siècle. par deux courants :

L'hermétisme populaire et hermétisme savant .

L'hermétisme populaire se caractérise par  des traités d''astrologie, magies, sciences occultes et alchimie  référencés avant le troisième siècle.

Son influence sera considérable  par le côté "opératoire " et cette prise de conscience du Destin qui terorisera tout le Moyen-Âge jusqu'au dix huitième siècle. Les traités révélaient  les secrets de la nature  par la connaissance et la maîtrise de la nature. Mais ce résultat ne pouvait être possible que par la loi Divine en priant et en instituant des cultes où par un niveau inférieur de la conscience, par la magie.

 L''hermétisme savant, celui du Corpus Hermeticum, daté après le troisième siècle (17 textes)  met au premier plan, l'enseignement, la doctrine. Le discours qui apprend à connaître la nature essentielle de l'Homme (âme, esprit, lumière, vie) libère de la destinée, fait accéder à l'immortalité, c'est à dire au divin. Ils 'agit d'une expérience intérieure d'éveil ou d'illumination et d'une révélation qui regénère.

Abelio a pu dire que "la science numérale n'est pas seulement une symbolique mais une Génétique..."

Le symbole cache une signification. Il dévoile également cette signification  à qui sait lire.

Chaque lettre est l'initial d'un nom et à chacun correspond un nombre sacré.

Marie de Mazan

article dédié à Francis pour son travail à la Commanderie des Templiers de Coulommiers.

Référence :

la loi des nombres par François Para

Vie et mystère des nombres par F.Xavier Chabroche

L'Esotérisme par Pierre Riffard

Dictionnaire des Symboles par Gheerbriant

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #architecture médiévale

Repost 0
Commenter cet article

Fr@n6 le briard papoteur 17/08/2006 00:54

Merci beaucoup pour cette dédicace, elle me touche profondément !! Espérons que cette vieille dame, oeuvre des hommes du passé sera préservée par ceux du présent et que dans l\\\'avenir elle puisse rayonner pour longtemps encore sur les hauteurs de Coulommiers.
En toute web sympathie Francis