Bernard de Clairvaux

Publié le 19 Août 2009

Bernard de Clairvaux est né en 1090 en terre bourguignonne  de   Tescelin de Châtillon et d'Aleth de Monbard. Il passe son enfance au château familial  de Fontaine-les Dijon avec ses cinq frères et de sa soeur. Il fait ses études dans l'école des chanoines à Chatillon sur Seine.  Au fur à mesure, il découvre la Bible et beaucoup d'auteurs romains comme Virgile, Cicéron et Bocace. Dans cette école il apprend à écrire un latin très rafiné qui plus tard le classera parmi les plus grands lettrés de son époque.
Quand il reviend dans la maison familiale, il est prêt maintenant à devenir comme ses frères, un bon chevalier et s'exercer à la chasse. Mais cette vie ne semble pas lui plaire. D'une humeur mélancolique, il vient de perdre sa mère et recherche davantage la méditation.  Ne trouvant aucun attrait à sa vie actuelle, il décide de se retirer du monde et devient moine  sans renoncer à son état de chevalier.
Il écrit en 1130 "lL'Eloge de de la vraie chevalerie" pour son cousin Hugues de Payen qui a déjà fondé l'Ordre du Temple.
Dans son portrait du parfait soldat cherétien  il écrit :
- Allez donc de l'avant avec assurance, chevalier, et chassez devant vous, d'un coeur intrépide, les ennemis de la Croix du Christ ; de sa charité, vous êtes sûr, ni la mort, ni la vie ne pourront vous séparer".

Bernard de Clairvaux prêche à Vézelay et à Spire dès 1146 pour convaincre les seigneurs de s'engager dans la croisade.
Repost 0
Commenter cet article