Le Rêve de l'Homme

Publié le 12 Juin 2006

Niki Verderber : Le rêve du loin
 
               Depuis son apparition sur la terre, l'homme ne cesse d'employer son temps à comprendre sa place relative dans cet Univers qu'il juge souvent hostile par faute de pouvoir maîtriser les éléments qui l'entourent. 
En effet, que fait l'homme depuis plus de cinq millions d'années ?
Il vit.
Il a organisé sa vie, malgré les nombreux obstacles qui se sont dressés devant lui.
Il a codifié par des mesages sa peur mais aussi ses observations par rapport à l'environnement sur des pierres.
Il a imploré la clémence des dieux en regardant le ciel.
Il continue plus tard à graver des inscriptions pas seulement sur des galets mais aussi sur du bois et du métal en guise de protection avec les dieux du ciel, de la terre et des eaux.
C'est en se soumettant ainsi à leurs désirs que l'homme pouvait arriver à se situer dans l'énergie créatrice du monde.
Mais cette vénération des dieux n'était-elle pas en fait une approche instinctive de la recherche de la sagesse sur un monde inconnu ?
L'angoisse, la crainte, la curiosité, confronté au mystère de la vie et de la mort ne pouvaient qu'engendrer la recherche d'un moyen de communication pour entrer en contact avec un monde forcément magique puisque incontrôlable et imprévisible dans sa force d'énergie entre  le ciel et la terre.
Domestiquer l'Univers pour mieux se situer dans son approche du devenir : tel est le rêve de l'homme.
Pour cela il apprend patiemment à décoder les signes et les avertisements que la nature envoyait.
ainsi de l'observation de son environnement naquit une connaissance à la fois intuitive mais ausi orale de sa destinée.
L'homme en s'intégrant dans l'espace à la fois visible et invisible de l'Univers, accepte sa propre existence et peut ainsi progressivement acquérir la conscience de lui(même (qui il est, ce qu'il vit) mais aussi la conscience des autres (ce qui est différent de lui) et enfin ce qui englobe le tout, la conscience du "moi" s développe.
Rien dans l'Univers n'est hasard.
Chaque élément du cosmos est relié à l'homme qui fait partie consciemment et inconsciemment de l'Univers par la pensée et le symbole mais ausi la réalité.
Alors quelle tentation pour l'homme de défier son inéluctable destin face à lui-même en exorcisant sa peur du lendemain : finalement CROIRE en un avenir meilleur, constitue sans aucun doute la raison essentielle de vie de l'être humain mais aussi de l'histoire de l'humanité toute entière...
 
Marie de Mazan
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #dialogue avec mon ombre

Repost 0
Commenter cet article