Monsieur Claude Bayeux nous a quitté

Publié le 7 Juin 2006

 

                 Grégory                Josselin            Romain                 Erwan                       William

 

Le petit village de Liverdy est en deuil.

C'est la perte à la fois d'un ami et d'un homme qui a beaucoup oeuvré pour la commune qui nous laisse aujourd'hui complétement démuni.

J'ai rencontré Claude en 1981. Maire adjoint, il s'occupait de l'association pour la restauration de l'église. Nouveaux arrivants dans la commune, nous avons été acueilli tout de suite avec mes enfants Romain, Grégory et Erwan.

Nous formions une petite équipe sympa avec Monsieur Voisin, maire à  cette époque, l'instituteur Monsier Jean-Michel Dutrannoy, Jacky Delanoé, la famille Bayeux, Smith et Lastra.

En 1982, j'avais le poste de bibliothécaire . Grâce à l'impulsion de Monsieur Claude Bayeux, tout le village a aidé à créer ce fond de livres en participant soit en achetant, soit en donnant pour assurer un beau catalogue. je me souviens que même le libraire de Tournan avait offert des livres. Les autres communes  comme Tournan, Fontenay Trésigny, Châtres, Presles  avaient fait des échanges de livres avec nous.

C'est aussi l'époque de ma rencontre avec Christian de Bartillat que j'avais fait venir pour lancer la bibliothèque. Avec Claude Bayeux, on avait utilisé tous les médias, même la radio régionale était venue enregistrer la soirée-veillée consacrée à l'histoire de la Brie. Tout le canton avait répondu et nous étions plus de 600 personnes dans la salle du village.

Ce premier essai avait donné des ailes. Monsieur Claude Bayeux jamais à court d'idées lança le premier festival de musique  dans l'église de Liverdy pour financer la restauration. Trois jours de fêtes, de musique avec des lauréats prédigieux de conservatoire, les enfants de libverdy  qui jouaient de la flûte et même le dernier dimanche un concert de Jazz devant le porche de l'église abolument envoûtant..

Et puis la création  du premier salon artisanal et de peinture  pour la fête patronale de Liverdy.

Les fêtes se sont succédées  au rythme des saisons. Bourse aux  vêtements, les fêtes de Noel  toujours animées par Monsieur Claude Bayeux.

L'église a été notre vecteur d'enthousiasme et de créativié. Rien n'était trop beau  pour cette veille dame.

Je me souviens une fois, Claude est passé à la maison un soir de Noel.  Il venait chercher mes enfants pour faire sonner les cloches. Vous savez, c'était encore avec la longue corde...  Souvenir inoubliable dans un petit village qui était silencieux et à minuit pile les cloches ont sonné joyeusement.

Le lendemain, ce fut le sujet de conversation au café du coin... Mais qui donc avait fait sonner les cloches ?

Et en 1989, la fête du bi-centenaire. On avait eu l'idée de récréer la bataille de Valmy aux étangs sur un texte de Victor Hugo. On avait fait une publicité d'enfer. Tous les gens venaient de la région , plus loin que Melun et même de Paris. Toute la mise en scène était réalisée par Claude et les enfants de Liverdy. Ce fut un spectable magnifique et inoubliable. Tout le village a participé dans la fièvre à la confection des costumes. Je me souviens que l'on avait fait un défilé dans la soirée devant la mairie de Liverdy. Robespierre était monté dans le bureau du Maire et avait harangué la foule de la fenêtre. Monsieur le maire eut un regard très dubitatif.... en écoutant le discours et les chants révolutionnaires !

Création de la chorale de Liverdy., salon du livre avec Christian de Bartillat, Pierre Miquel et d'autres écrivains les plus prestigieux sont venus à Liverdy.....

Et puis à titre personnel, l'amitié de Claude Bayeux. Baptème de Grégory, Erwan avec un émouvant Ave Maria de Schubert chanté par la chorale de Liverdy,  puis le baptème de William où il fut le parrain et nous offrit le magnifique poème "Tu sera un homme mon fils de Kipling". récité dans la petite église et enfin la naissance de Jsselin .

Chaque enfant a son arbre de la Liberté près des étangs à Liverdy...

C'est  tout un chapitre de notre vie qui se déroule en ce moment dans nos mémoires. dernièrement il est venu au mariage de Romain et Emma et fut le maître de cérémonie au château du Monceau.

Sa joie était légendaire et la vie était une éternelle fête pour lui malgré ses soucis de santé. Il se donnait sans compter avec sa bonté  naturelle pour le bienêtre de chacun.

C'est un ami qui nous quitte mais aussi un grand homme qui a sû servir la collectivité avec compétence et  fut respecté par tous les élus du canton de Tournan et admiré dans la société de l'Esonne. où il venait souvent.

 Liverdy ne pouvant pas ouvrir l'église car le mauvais état du toit étant trop risqué, c'est à  l'église de Gretz armainvilliers que nous rendrons un dernier hommage Jeudi à 15 heures .

La chorale de Liverdy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Liverdy - village de la Liberté

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fr@n6 le briard papoteur 09/06/2006 12:20

Très beille homage de tout coeur avec les habitants de Liverdy. Certaines personnes sans faire de bruit laissent trace de leur passage dans les coeurs, qu'il en soient ici toutes et tous remerciés