Saint Quiriace à Provins

Publié le 9 Mai 2006

 Un Juif nommé Judas aurait permis de découvrir la Vraie Croix de Jérusalem à la demande de Helène, mère de l'Empereur Constantin (306-337)

 .

Judas, se fait baptiser et prend le nom de Quiriace (Cyriaque).Il devient prêtre puis évêque à Ostie.

Julien l'apostat de son vrai nom Flavius Claudius Julianus (221-363) a été César en Gaule (355 à 361) puis Empereur Romain de 361 à 363.

Son surnom l'Apostat vient du fait qu'il a essayé de remettre en place la religion paienne dans l'Empire Romain. Elevé dans l'arianisme, il a laissé des  écrits très critiques contre le christianisme.. 

 Pour défier le nouvel évêque Quiriace, Julien l'Apostat demande à ce ce dernier qu'il sacrifie aux dieux paiens. Quiriace ne voulant pas obtempérer se fit couper la main droit sur ordre de Julien qui lui dit  : "Cette main a écrit bien des lettres qui ont détourné plus d'une âme du culte des dieux !" et fièrement l'évêque de répondre : "Insensé, tu me rends là un précieux service ; car cette main était un scandale pour moi, ayant jadis écrit bien des lettres aux synagogues pour détourner les Juifs du culte du Christ".  après avoir vainement essayé de le fair périr dans un chaudron, Julien le  fit transpécer  à coups de glaive, la poitrine.

En 1209, le chevalier Milon de Bréban participe à la croisade . Devenu gouverneur de Constantinople,  il fait parvenir à Provins le chef de saint Quiriace 

 

 

 

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Provins - la belle romantique

Repost 0
Commenter cet article

Joel 09/05/2006 10:07

Oh Marie, magnifiques vos photos !!!!

le briard papoteur 09/05/2006 09:44

Je ne suis pas très croyant je dirais même pas du tout mais il est certain que l'église Saitnt Quiriace à Provins est un très beau témoignage de l'architecture religieuse du moyen-age. J'attend avec impatience l'ouverture de Ste Croix dans le centre ville qui me semble encore plus jolie.