Le bouton d'or

Publié le 2 Mai 2006

Planches de botanique:
1.
planche du Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé, 1885, Kurt Stübers library

Au printemps, lors de mes promenades dans la campagne, j'ai souvent ramené des bouquets de boutond'or pour faire  des compositions  de fleurs séchées.

Cueillette des fleurs

 Les fleurs sont cueillies dans la journée, de préférence sèche et ensoleillée. Evitez l'humidité qui pourrait former des tâches  sur les pétales et les feuilles. Les fleurs sauvages se flétrissent très rapidement, donc les  mettre en presse rapidement 

MISE EN PRESSE

il faut enlever toute humidité

Placer la fleur  entre deux feuilles de papier absorbant, glissé ensuite entre les pages d'un gros livre de préférence. Mettre ensuite sur le livre, un objet très lourd. cela permet à la fleur de conserver sa forme et le séchage est plus rapide. Evitez de regarder si les fleurs sèchent bien.

CONSERVATION DES FLEURS

On prend la fleur séchée avec une pince à épiler et on la range dans une boîte à couvercle. Vous pouvez soit mettre les fleurs dans la même boîte ou alors ranger par espèces.

CONSERVATION DES COULEURS

La plupart des couleurs  passent avec le temps. On peut éviter ou au contraire se servir de cette décolaration. On peut colorer avec de la peinture à l'eau sur les pétales. Il faut mélanger la peinture avec du savon liquide pour une meilleure adhérence.

Rédigé par Marie de Mazan

Publié dans #Fleurs sauvages en Brie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jms 03/05/2006 10:53

Bravo pour votre site.
Votre inspiration semble inépuisable.
J'ai publié un article à propos de votre blog sur district-crecy :  http://www.district-crecy.com/article.php?sid=1325&mode=nested&order=0&thold=-1