Les débuts de l'abbaye de Molesme

Publié le 4 Juin 2008

Après un temps assez court à Saint Ayoul de Provins, Robert de Molesme retourna à Moutier-La-Celle.
Dans la forêt de Collan près de Châtillon sur Seine en Côte d'Or, un groupe d'ermites le supplia de prendre la tête de leur communauté.Robert refusa  dans un premier temps. Les ermites devant ce ferme refus  sollicitèrent l'intervention du pape Gregoire VII.
En 1074, Robert plia devant l'exigence du pape.
La communauté déménagea un an plus tard  pour s'agrandir en choisissant le bois de Molesme  qui appartenait aux seigneurs de Maligny .

La seigneurie de Maligny

fait  partie de la famille du comte de Tonnerre.
Robert de Molesme est apparenté à la branche cadette des Maligny.
Les terres de Collan  situées sur le lieu dit le désert appartienent aux seigneurs de Maligny, comme Molesme à 40 kms de là. 
Autre détail qui aura son intérêt par la suite ;  Tescelin le Roux, père du futur saint Bernard de Clairvaux est aparenté aussi à  la seigneurie de Maligny.

MOLESMES
 La communauté 'installe en 1075 des cabanes  autour d'une chapelle dédiée à la Sainte  Trinité. Mais rapidement des donnations en tout genre arrivent  ainsi que de nouveaux moines. La discipline particulièrement dure eut pour conséquence la révolte des moines.
Robert de Molesme ne put réussir à instaurer les grands principes  de rigueur de  la règle de saint Benoît. Déçu, il laissera  sa charge  au prieur  Albéric.

Albéric
Il est né aux alentours de 1050. IL fait parti des ermites de Collan puis il suivra Robert à Molesme où il deviendra prieur. Lettré, il se passionne pour les sciences humaines et divines. Son sens du contact le fera apprécié à la direction de l'abbaye de Molesme et plus tard il se fera remarquer par son sens artistique au scriptorium de  l'abbaye de Citeaux.

Bruno de Cologne

L'abbaye de Molesme par son prestige grandissant attira de plus en plus de nobles fortunés  qui participèrent grandement à son financement et àson rayonnement. C'est ainsi que Bruno de Cologne vint à Molesme vers 1081 pour y rencontrer Robert.
Issu d'une grande famille noble, Bruno est né vers 1030 à Cologne. Devenu chanoine dans sa ville, il poursuit ses études à Reims. L'archevêque de Reims, Gervais, de Bellème  lui confie
la prestigieuse école  cathédrale de Reims où il enseigne les arts libéraux et la théologie.
A la mort de Gervais en 1067, le nouvel évêque, Manassès de Gournay nomme Bruno chancelier et directeur de toutes les écoles de Reims. Puis l'inconduite de Manassès, pousse Grégoire VII à le chasser de son poste et Bruno est pressenti pour prendre la tête de l'archevêché. mais Bruno refuse cet honneur, régle quelques affaires, distribue ses biens aux pauvres et quitte Reims pour la Bourgogne.
Robert de Molesme lui confiera un petit ermitage jouxtant Molesme , à Sèche-Fontaine. Bruno y restera deux ans pour partir ensuite créer son ordre dans le massif de la Chartreuse.

saint-bruno.jpg






Repost 0
Commenter cet article